Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/01/2013

Le temps qu'il me reste à vivre...

« Seules les natures sensuelles ont peur de la mort. » Léon Tolstoï.

« J'ai décidé de consacrer le temps qu'il me reste à vivre aux beaux esprits, aux belles femmes, aux bonnes blagues des bons amis, au bon vin et à la bonne chère, et au commerce exclusif des gens gais et libres. » Léon Daudet.

Commentaires

Monsieur Lacout, En recherche permanente d'information sur le Métamec Ferré j'ai découvert depuis peu votre blog. Magnifique et j'y reviendrai aussi je vous demande de vivre jusqu'à ce que je l'ai lu en entier et... y a fort à lire. Je sais déjà que je vais me régaler !! Le but de ce "billet" est de vous demander la permission de "copier" quelques images (un minimum 3/4) pour alimenter mon propre blog. Un blog de "riendutout" car moi je n'ai ni vu ni connu Léo jusqu'en 2006 !! et ce grace à un petit spectacle sur Nice "Les inchantées de Ferré" Depuis je n'ai de cesse d'écrire sur cet artiste exceptionnel. Mais... c'était inscrit dans la logique de mon destin puisque depuis toujours imprégnée de Rimb Verlaine et Baudelaire avec Hugo en prime!! Voilà.....
- Pourquoi Léo ?? - J'ai eu le bonheur d'aller à Guesclin et surtout passer une journée à Castellina tout cela je le conte et le raconte dans mon modeste blog.
Je vais aussi now vous signaler une petite erreur "de clavier" y suppose ...
Sur l'enregistrement du "mal aimé" que vous situez en 1993 à côté de l'image, visage de Léo qui ne correspond pas à cette date. Voilà.
- Alors s'il vous plait ... dans "Le temps qu'li me reste à vivre "
Laissez-moi le temps de tout lire votre blog , à moinssss que je moi même je vous lâche (76 ans cette année) Ah quel tristesse de devoir "partir un jour!! Moi qui réclamerai 3 vies : 1 pour apprendre - 2 pour comprendre et enfin - 3 pour entreprendre !! Ce n'était pas trop demander s'pas?
Voilà fin de mon billet et surtout bravo pour ce magnifique et "super blog" dont j'applique le lien illico dans mes références. Claire
ET surtout... Longue vie a vous, et argh... comme je vous envie d'avoir eu le plaisir de connaître Léo Ferré.

PS - de « La Chanson du Mal Aimé » d'Apollinaire dans les studios Barclay de l'avenue Hoche à Paris en 1993.

Écrit par : claire | 05/03/2013

Bonjour Dominique !
Par le plus grand des hasards je tombe sur ton blog ! Quel plaisir d'y redécouvrir Louis Ferdin' la sardine, bien plus grand que lorsque je l'ai vu la dernière fois ! plaisir de redécouvrir le sourire de Françoise. Magie du souvenir liée à ces évocations qui viennent soudain briser le quotidien.
Quel parcours étonnant que le tien, plein de rebondissements. Des pans entiers de ta vie que je découvre soudain, l'importance de ton père...
La rigoureuse, presque sévère construction de ton blog ne laisse pourtant de m'étonner... Ta vision des femmes également...
Ah, j'ai lu aussi un article assassin, particulièrement violent à propos du livre que tu as écrit sur Jean-Edern Hallier...

J'adore ces coincidences qui font que nous nous sommes croisés à l'adolescence retrouvés à l'âge mur et que nous puissions aujourd'hui encore nous rencontrer virtuellement !
C'est extra !
Je t'embrasse
Brigitte

Écrit par : Gaston-Lagorre | 11/04/2013

Les commentaires sont fermés.